Uruguay jusqu'à Punta del Este

L’Uruguay.

Beaucoup de voyageurs rencontrés nous ont décrit l’Uruguay comme un petit pays très cher et sans grand intérêt et ils n’y ont passés très souvent qu’une semaine. Eh bien nous , nous nous y plaisons.

Bien sûr c’est un pays assez cher. Nous y payons le litre de gasoil l’équivalent de 1,52€ pour le dernier plein ce qui est plus cher qu’en France. On mange bien dans les restaurants pour environ 25 à 30€ à deux ce qui est nettement plus que dans les pays précédent. Mais j’ai dit : « on mange bien » ce qui n’était pas souvent le cas auparavant.

Les gens sont sympas et accueillants. Le climat est plutôt frisquet et venteux. Nous avons essuyé un orage carabiné juste après avoir réparé notre fuite au lanternau.

 Nous avons commencé notre visite par la forteresse de Fortaleza et le parc national adjacent. Très beau fort , bien conservé. La visite est quasiment cadeau et très bien documentée. En plus nous avons pu y passer la nuit sans problème. Pas dans le fort mais presque.

 

Lire la suite 5 commentaires

Le Sud du Brésil

La descente de la côte après Rio de Janeiro, nous permet de visiter plusieurs petites villes comme Iguapé, Joinville, Florianopolis, Xangri-la. Pour se rendre dans chacune de ces villes, nous parcourons pas mal de kilomètres et nous trouvons dans ces endroits un charme certain. 

Certes dans certaines nous passons deux jours car l’endroit est plaisant et la plage est sympa comme à Iguapé.

Nous n’y passons que le temps d’une promenade et une visite d’église ou de cathédrale comme à Joinville, nous y restons deux nuits parce qu’il fait mauvais et que le marché couvert nous permet d’acheter des huitres, les premières depuis le Mexique ou encore deux nuits à Xangri la car le camping est accueillant, la plage est belle et la WiFi est au top.

 

D’autres villes ou villages ne sont que des bivouacs d’un soir, oubliés dès que quittés même si nous les avons appréciés.

 

Lire la suite 6 commentaires

De Paraty à Joinville

Après Paraty, nous remonterons ‘environ 130 km car nous avions oublié de nous arrêter à Ilha Grande. Le temps était tellement mauvais que de toute façon, nous n’aurions pas té visiter l’ile sous la pluie.

Nous laisserons le camion en gardiennage dans un parking gardé et irons passer trois jours sur l’ile. Nous louons donc une « poussada » pour deux jours et nous sommes bien tombés. Confortable et un peu éloignée des bruits du village. L’ile est réputée pour ses plages et ses eaux cristallines, propices a faire de la plongée. Mais nous sommes en hiver et l’eau n’est pas si chaude que ça. Aussi nous délaisserons les tours incluant du schnorkelling.

 

Nous nous contenterons de visiter les plages les plus accessibles le premier jours. Nous nous rendrons en bateau le lendemain sur la plage de Lopes Mendez et nous y passerons la journée.

 

Lire la suite 4 commentaires

Paraty

 

C’ est une petite ville de l’état de Rio. Elle est fondée en 1667 et son port devient très rapidement le point d’embarquement de l’or du Minas Gerais.

Pendant 200 ans la ville prospère jusqu’à ce qu’une décision politique décrète que l’or serait dorénavant chargé à Rio de Janeiro.

La ville se vide de ses habitants en très peu de temps et reste en l’état mais abandonnée. Dans les années 50, plus une route ne desservait cette ville fantôme.

Elle est devenue aujourd’hui un des endroits touristiques les plus visités du Brésil. Les bâtiments très bien conservés sont devenus pour la plupart des commerces et des restaurants et une ville nouvelle s'est bâtie alentours.

Le port abrite maintenant des bateaux de tourisme pour la visite des iles proches. La particularité de cette ville est qu’elle est envahie par la mer à chaque marée haute. Les rues deviennent des canaux. Elle sont concaves de manière à avoir les trottoirs surélevés et des planches permettent de changer de trottoir. Nos y avons passé 4 jours car le cadre est vraiment agréable et on ne se lasse pas de déhambuler sur ces gros pavés et le long du canal qui dessert la ville. De plus quelques bons restaurants agrémentent les soirées.

Il faut préciser que nous y avons attendu le retour du beau temps pendant deux jours pour pouvoir améliorer les photos

 

Lire la suite 4 commentaires

Rio de Janeiro

RIO.

La route n’est pas très longue entre Cabo Frio et Rio. Nous y arrivons donc un vendredi aux alentours de midi. Circulation infernale. N’espérez paspasser si vous ne forcez pas le passage.Il semble qu’à Rio il n’existe qu’un seul endroit où vont se stationner tous les voyageurs en camping car. Il s’agit d’un parking, très bien situé, près d’une petite plage et qui est entouré par de nombreux site militaire et donc gardé de jour comme de nuit. En plus le prix n’est que de 8 réals par jour (2€) ce qui est très peu même pour un parking. (Certains en ville sont à 8 réals la demi-heure).

Nous ne pourrons y accéder que le soir car il est plein mais , cerise sur le gâteau, Le placier du soir nous indique une place en plein soleil ce qui est bien pour les panneaux solaires et qui en plus est gratuite pour deux nuits le WE. Nous serons obligés de nous déplacer le dimanche soir.

Bine sur nous n’avons ni l’eau ni l’électricité mais en faisant attention nous savons que nous pouvons tenir 5 jours environ.On voit le Vagabond sur l'une des photos.

Nous profiterons du premier après midi pour aller visiter le Corcovado site incontournable de Rio. Grand Christ  rédempteur en béton réalisé par un sculpteur Français mesure 38 m de haut. Il est situé sur un colline qui domine Rio à une altitude de 710 m. On y monte par un petit train à crémaillère comme à la Rhune au pays basque.

La vue du haut est superbe bien qu’un peu voilée par de la brume et sans doute aussi de la pollution. Celà nous permet d’avoir une vue globale de Rio qui est une ville tentaculaire qui se déploie entre les nombreuses collines.

Le lendemain nous visiterons le pain de sucre, non moins célèbre . Le départ du téléphérique est au pied de notre parking . Nous préfèrerons ce site, moins haut (400m) mais qui permet de voir la ville de face. En plus la montée par deux téléphérique offre des points de vue que n’offre pas le train.

 

 

Lire la suite 5 commentaires